Yannick Cosso au Centre Culturel de Beausoleil

Image
Yannick Cosso, « Le Cauchemar ». © DR
Image
Yannick Cosso, « Tobias ». © DR

Artiste diplômé du Pavillon Bosio, Yannick Cosso travaille sur la trace des corps et dessine aussi au fusain, au point qu’empreintes réelles et représentations humaines finissent par se confondre dans son œuvre sans qu’on sache plus où sont le réel et l’imaginaire. Un jeu de miroirs où l’homme, dans les éclats de lumière du papier resté vierge ou sur cette même feuille chargée jusqu’à saturation de noir de fusain, cherche son identité. Toujours elle lui échappe, et il se débat avec toute la puissance de son animalité dans ce qui peut ressembler à un rêve ou un cauchemar. Restent alors sur la feuille les traces de ce corps à corps, l’empreinte de la main et des doigts. Comme si la quête de tout artiste tenait aussi à ce combat, d’aller chercher derrière la déchirure cet être au-delà de la représentation.

Jusqu’au 20 juillet. Entrée libre
« Yannick Cosso : La chambre noire »
Centre Culturel Prince Jacques à Beausoleil 
6 avenue du Général de Gaulle, 06240 Beausoleil
Tél. 04 93 78 87 00

Pour partager l’article :