Parce que le théâtre nous permet de prendre cette petite distance face au réel, d’envisager de nouveaux chemins de réflexion et de partager ce rire libérateur, il apparait d’autant plus essentiel aujourd’hui. Alors la voilà, « Enfin », cette nouvelle saison, résolument tournée vers la Méditerranée. Une sélection qui nous fait voyager jusque dans l’Antiquité avec Bérénice, création de Muriel Mayette-Holtz avec Carole Bouquet dans le rôle-titre. Une programmation lancée cet automne par de grands textes du répertoire comme Médée, dans la version très corporelle du jeune metteur en scène Tommy Milliot, mais aussi des créations contemporaines ouvrant de nouvelles perspectives telles que Tout à Faire, documentaire intimiste et acrobatique qui interroge notre rapport au travail. Et que deviendrait alors notre monde si même les anges ne pouvaient plus voler ? C’est la question que pose le spectacle très graphique La Chute des Anges, premier de cette saison prometteuse, qui renoue avec le public.

Du 15 au 17 septembre
« La Chute des Anges »
Théâtre National de Nice
Promenade des Arts, Nice
Tel. 04 93 13 90 90
Toute la saison à découvrir sur Tnn.fr