Image

Retrouvez la mémoire, cette petite pierre, avec Myriam Mechita au Narcissio à Nice

« Par-delà le temps, l’espace et les cultures, Myriam Mechita extirpe les images et les corps de l’oubli », écrit Julie Crenn à propos de l’artiste et professeure de pratiques artistiques. Dans cette exposition, tout commence par une pierre, comme une perle d’estomac, cet impensé puissant dont parlait Karima Lazali au sujet du trauma colonial algérien. Le visiteur est plongé dans le corps de l’artiste et plus particulièrement cette zone blanche où le souvenir est complexe. Mechita cherche dans l’invisible, l’inaudible, l’impalpable cette mémoire individuelle et collective. Des non-dits, des secrets, des silences, violences et lumières.

Jusqu’au 2 octobre « a stone is a stone is a stone is a stone »
Le Narcissio
16 rue Parmentier, Nice
Tél. 04 93 84 81 30
de-lart.art