Image

URBAN GUIDE

À l’affût de bonnes idées et adresses ? Expositions, festivals, concerts, boutiques, collections capsules, restaurants, bars… Toutes les dernières actualités et ouvertures de la Côte d’Azur sont présentées dans notre rubrique Urban Guide. De quoi découvrir toute la richesse et la diversité du maillage culturel, shopping et gastronomique à tester sans attendre de Saint-Tropez à Monaco. Les créateurs locaux ont également la parole dans ces pages.

décembre 2021
  • Les expos incontournables de l’hiver
  • En plus de « classiques » de la région, de Chagall à Bonnard, cette saison fait aussi une place conséquente aux femmes peintres, photographes ou collectionneuses. Un bonheur !

Art contemporain

Les expos incontournables de l’hiver

En plus de « classiques » de la région, de Chagall à Bonnard, cette saison fait aussi une place conséquente aux femmes peintres, photographes ou collectionneuses. Un bonheur !

Par Tanja Stojanov

Image
Pierre Bonnard, Le Café, 1915, huile sur toile, 73 x 106.4 cm, Tate, Londres./ © Tate, Londres, Dist. RMN-Grand Palais / Tate Photography

Musée Bonnard Le Cannet

Balthus, Bazaine, Rothko, les enfants de Bonnard

Jusqu’au 30 janvier

S’il était un grand solitaire et a trouvé dans son quotidien les thèmes de prédilection de ses toiles, Pierre Bonnard a développé un langage quasi-abstrait, aux tonalités incandescentes, d’une grande modernité, et qui a marqué les mouvements artistiques français et américains d’après-guerre. Un héritage souligné dans cet accrochage, avec une quinzaine de toiles du maître à l’appui. Très parlant.

16 boulevard Sadi Carnot, Le Cannet – Tél. 04.93.94.06.06 – museebonnard.com

Image
Latifa Echakhch, L’homme aux masques, Série des Automates, 2018. Vidéo couleur et son 4 min. 28 sec. Collection NMNM, n° 2018.49.2

Nouveau Musée National de Monaco : Tremblements

Tandis que les expos sur l’œuvre photographique sans concession de Nan Goldin se multiplient dans la région, l’adaptation des Indes Galantes de Clément Cogitore, opéra de Rameau revisité avec le concours de danseurs de Krump et présenté récemment au musée Chagall de Nice, a connu un succès retentissant. Deux générations d’artistes qui ont en commun d’avoir intégré les collections du Nouveau Musée National de Monaco. Cet hiver, la Villa Paloma présente ainsi une sélection d’œuvres acquises entre 2010 et 2021, produites par dix-huit artistes de dix nationalités. L’occasion de retrouver des lauréates du prix Duchamp comme Latifa Echakhch et Sylvie Blocher, des créateurs soutenus par Lafayette Anticipations tels que le vidéaste américain Arthur Jafa et le plasticien kosovar Petrit Halilaj, ou des figures locales à l’image du Cannois Brice Dellsperger. Des œuvres qui procèdent d’une pensée du tremblement, interrogeant la condition humaine, le colonialisme, le consumérisme, et où l’on retrouve entre autres la fantaisie poétique de Laure Prouvost.

Jusqu’au 25 mai 2022
Villa Paloma
56 boulevard du Jardin Exotique, Monaco
Tél. +377 98 98 48 60 – nmnm.com - nmnm.mc

Image
Fiona Rae, Figure 2a, 2015, huile sur toile, 182,9 x 129,5 cm./ © Photography Antony Makinson at Prudence Cuming Associates Ltd © Rae, Courtesy Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles

Centre d’art La Malmaison Cannes

Fiona Rae

Elle est défendue par la Galerie Nathalie Obadia et a fait partie du groupe des Young British Artists – avec Damien Hirst, Gary Hume et Sarah Lucas ! – qui ont secoué la scène contemporaine britannique dès les années 1980 à travers des œuvres chocs, transgressant les limites et créant la polémique. Née à Hongkong et vivant à Londres, Fiona Rae est ainsi devenue l’une des peintres les plus en vue de sa génération, avec ses formes abstraites psychédéliques aux couleurs vives, rejoignant les collections de la Tate Britain comme celles du Centre Pompidou. Autant dire que c’est ici une expo événement.

Jusqu’au 24 avril 2022
47 La Croisette, Cannes - Tél. 04 97 06 45 21 - cannes.com

Image
Clavecin et vitrail peint par l’artiste dans l’auditorium. / © MNMC C.Weil

Musée Marc Chagall Nice

Le passeur de lumière
Jusqu’au 10 janvier

« Pour moi, le vitrail représente une cloison entre mon cœur et le cœur du monde », écrivait l’artiste biélorusse, grand coloriste dont sont conservés à Nice les toiles relatives au message biblique et un époustouflant vitrail. En France et à travers le monde, ce sont ainsi au total quinze édifices qui abritent ce type d’œuvres sur verre de l’artiste, qui y plaçait une forte symbolique spirituelle. A découvrir.

musees-nationaux-alpesmaritimes.fr

Image
Jenny Rova, On departure, April in Venice, Série : I would also like to be / A work on Jealousy, 2013.
Image
Natasha Caruana, Natasha, Série : The Other Woman, 2005.

Centre de la photographie de Mougins : L’Amour toujours

Ne rien dire de soi, se placer au maximum à distance de son œuvre… Les deux photographes réunies pour la deuxième exposition du centre mouginois – inauguré cet été et tourné vers la création internationale – ont comme point commun d’avoir pris le contrepied de ces injonctions. Elles, ont fait de la vie privée, que ce soit ce qu’elles ont observé autour d’elles ou de leurs propres relations amoureuses, un matériau privilégié de leur travail. Tandis que Jenny Rova (Suède, 1972) interroge la façon dont les autres nous perçoivent, à travers des photos d’elles prises par ses ex, et illustre les péripéties d’une passion ardente, Natasha Caruana (Royaume-Uni, 1983) questionne ce qui fait le regard masculin et donne à voir la complexité du couple entre puissance du désir, petites perversions quotidiennes et secrets inavoués. Des femmes sans détour, de nouveaux regards.

Jusqu’au 30 janvier 2022
43 rue de l’Église, Mougins
Tél. 04 22 21 52 12
centrephotographiemougins.com

Image
Vue de l’exposition Sibyl Albers, salle 8 avec Richter, Honegger, Hafif, Ridell, West et Zobernig. / © Espace de l’Art Concret

Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain Nice

Le Théâtre des objets de Daniel Spoerri 

Le lien de Spoerri avec Nice ? Il a fait partie des Nouveaux Réalistes dans les années 1960, mouvement dont la branche niçoise était composée de Klein, Arman et Martial Raysse. Passé maître dans l’art des entrechoquements, des rencontres anecdotiques et dérisoires à l’humour évident, l’artiste suisse s’est fait connaître avec ses tableaux-pièges, figeant les restes de repas de convives dans le temps. L’expo propose ainsi de s’élancer dans son œuvre comme dans une fête foraine, avec ses pièges et attrapes, ses cabinets de curiosités et banquets. Une surprise en près de 300 œuvres et documents.

Jusqu’au 27 mars 2022
Place Yves Klein, Nice - Tél. 04 97 13 42 01 - mamac-nice.org

Espace de l’Art Concert Mouans-Sartoux

Espace libéré

Co-fondatrice de l’EAC, Sybil Albers-Barrier aimait ce vide, cette absence qui permet de laisser suffisamment de place pour que l’émerveillement puisse advenir. Un espace libéré qui se déploie pour cette exposition hommage — après sa disparition à l’automne 2019 — dans la galerie du château, ses jardins, ainsi que le niveau -1 de la donation. Ici, l’occasion est donnée de revivre l’inauguration de la Donation Albers-Honegger en 2004 à travers des clichés inédits de Bernard Plossu, d’explorer la collection exigeante de cette femme qui choisit de vivre dans l’art avec son compagnon et de faire une promenade à travers une trentaine d’œuvres qui lui étaient chères, sélectionnées par sa fille Ines Bauer. Un univers aux formes radicales, souvent monochrome, dans lequel on croise des réalisations de François Morellet, Aurélie Nemours, Herman de Vries tout comme d’Elisabeth Vary. Passionnant.

Jusqu’au 20 février 2022
Château de Mouans,
Tél. 04 93 75 71 50
espacedelartconcret.fr

Image
Daniel Spoerri, Faux tableau-piège, assemblage d’objets sur panneau, 140 x 56 x 12 cm, Collection Peruz, Milan. / © Daniel Spoerri /ADAGP, Paris, 2021