Image

URBAN GUIDE

À l’affût de bonnes idées et adresses ? Expositions, festivals, concerts, boutiques, collections capsules, restaurants, bars… Toutes les dernières actualités et ouvertures de la Côte d’Azur sont présentées dans notre rubrique Urban Guide. De quoi découvrir toute la richesse et la diversité du maillage culturel, shopping et gastronomique à tester sans attendre de Saint-Tropez à Monaco. Les créateurs locaux ont également la parole dans ces pages.

août 2021

Biennale de l’UMAM

« Moi, je »

C’est l’exposition-événement de Cagnes sur-Mer cet été : 41 artistes réunis dans le château-musée pour délivrer leur interprétation de l’ego, le leur et le nôtre aussi. Focus.

Par Tanja Stojanov
Image
Gérard Garouste, Le Maître Panetier et Le Maître Echanson, huiles sur toile. Courtesy Galerie Templon, Paris-Bruxelles.
Image
Philippe Cognée, Autoportrait, peinture à la cire sur toile. Courtesy Galerie Templon, Paris-Bruxelles.

Avec la crise sanitaire et la dénonciation grandissante de l’anthropocentrisme du genre humain, le thème de cette exposition tombe à point nommé et porte l’art contemporain sur des chemins de philosophie. Tandis que tout semble s’accélérer à nouveau, « Moi, je » invite à faire un pas de côté, histoire de ne pas tomber amoureux de notre reflet comme le Narcisse de Pierre et Gilles. Ici, un crâne représenté par Damien Hirst vient nous rappeler la vanité de toute chose dans un vivant tourbillon de couleurs. On tombe nez à nez avec des toiles de Gérard Garouste et un autoportrait saisissant de Philippe Cognée à la cire chauffée, qui sous son apparent aspect de douceur montre une réalité acérée. Rassemblant de grands noms tout comme des artistes émergents, l’exposition orchestrée par Simone Dibo-Cohen, présidente de l’Union Méditerranéenne pour l’Art Moderne, met évidemment l’accent sur des artistes très liés à notre territoire. Citons ainsi l’ambitieuse installation de Gérard Taride, dont les micros déforment les voix grâce à une régie sonore en back office. Plongé dans cette atmosphère rouge, le visiteur se trouve alors entouré de dizaines d’appareils photos et de flashs, tandis qu’une musique le porte vers son intériorité. De même pour Laurent Papillon, qui place pour l’occasion des mots et sons délicieusement humoristiques sur une fresque illusionniste baroque. Que ce soit à travers le regard grave des portraits au brou de noix de Victor Soren ou la fantaisie des pages de magazine découpées par Eric Massholder, ce sont ainsi 41 propositions qui invitent à repenser avec inspiration notre rapport à nous-même et aux autres. Une exposition riche à visiter.

Jusqu’au 3 janvier 2022
Château-Musée Grimaldi
Cagnes-sur-Mer