Image

VIVRE SA VILLE

De la création de produits originaux aux nouvelles technologies de l’information et la communication, les entreprises locales sont un véritable atout de la région. Economie, banque, immobilier, urbanisme, architecture… cette rubrique se place au plus près des initiatives et transformations de nos villes. Ici, le concours
octobre 2023

M99

Vivre entre le ciel et la mer

Après Le Balthazar de Roland Carta, La Marseillaise de Jean Nouvel, La Porte Bleue de Jean-Baptiste Pietri, Constructa Les Editeurs Urbains signent leur 4e acte des quais d’Arenc avec la M99 qui sera livrée en 2027.

Par Maurice Gouiran
Image
Vue depuis la terrasse d’un duplex. © Pietri Architectes
Image
Des appartements suspendus au-dessus de la ville. © Pietri Architectes
Image
© Pietri Architectes

Cette tour est un hommage de l’architecte Jean-Baptiste Pietri, à la fois maître d’œuvre et maître d’ouvrage, à son père Marc Pietri, fondateur du groupe Constructa. Contrairement à ses voisines de la sky line dédiées aux bureaux, M99 s’affiche comme la première tour d’habitation produite en France depuis près de 60 ans, une parfaite illustration de la mixité urbaine et d’usages. Elle abritera une résidence sociale pouvant accueillir les étudiants de la future cité scolaire internationale proche  (95 appartements sur 6 étages). Elle disposera d’un hôtel 4* pour le public professionnel en semaine, les touristes le week-end et durant les vacances (130 chambres sur 8 étages) et d’un restaurant doté de la plus belle terrasse panoramique de la ville. On y trouvera enfin 17 étages de logements d’exception, du T2 au duplex, et un roof top aménagé de 330 m² (dont 280 m² végétalisés) réservé à ses habitants.

Du haut de ses 99 mètres, M99 apparaît comme un savant mélange de high et de slow tech. Inspirée des architectures ancestrales méditerranéennes, elle est conçue avec du béton blanc bas carbone, dont la fabrication située à quelques kilomètres du futur chantier permettra de pérenniser un savoir-faire non délocalisable. Elle exploitera la boucle d’eau de mer Thassalia pour la production de chauffage, de rafraîchissement, d’eau chaude sanitaire, et de réduire de 70 % les gaz à effet de serre par rapport à un IGH (Immeuble de Grande Hauteur) classique. Les travaux débuteront durant l’été 2024 sur une ancienne zone d’entrepôts, respectant ainsi le principe de la ZAN – zéro artificialisation nette des sols.

Pour partager l’article :

+ de vivre sa ville