Image

VIVRE SA VILLE

De la création de produits originaux aux nouvelles technologies de l’information et la communication, les entreprises locales sont un véritable atout de la région. Economie, banque, immobilier, urbanisme, architecture… cette rubrique se place au plus près des initiatives et transformations de nos villes. Ici, le concours
octobre 2023

Cabinet Dentaire, Marseille

Prix Equipement 

Image
Le plan du rez-de-chaussée.
Image
Image
La façade du cabinet dentaire donne sur l’avenue André Roussin. © Lisa Ricciotti

Le travail de l’architecte a su redonner vie à ce terrain en forme d’épingle à nourrice, sans potentiel apparent et d’une étroitesse à première vue inexploitable. Il a su, pour cela, surmonter les contraintes induites par une surface au sol disponible de 40 m2, une rivière souterraine traversant la parcelle et des remblais impropres à toute construction. Enchâssée entre un tissu résidentiel à l’Est et un boulevard urbain à l’Ouest, cette feuille de béton recèle un centre dentaire que rien ne laissait présager dans un contexte portuaire où règne le gigantisme. Il raconte cette césure entre la douceur de la narration maritime et la force du béton. Son étrave prône la verticalité, deux pignons pleins de béton font face à l’avenue André Roussin, tandis que sa poupe laisse s’échapper un porte-à-faux large ouverture vers le port. Par son jeu sculptural de pleins et de vides, cet objet renvoie autant au vocabulaire naval que militaire, par sa forme, son implantation, ses proportions, ses lignes. Cet édifice semble porter les stigmates d’un porte-container en même temps qu’il rappelle le caractère immuable des bunkers. Voici donc un bâtiment-signal qui unit la brutalité du béton à la nervosité maritime…

 

Avis du jury

Des contraintes de site et d’occupation du sol n’ont pas freiné les architectes pour proposer une œuvre architecturale qui s’exprime par ses jeux de volumes. La stratégie d’implantation et le développement sur plusieurs niveaux ont permis d’intégrer dans un contexte a priori hostile, un édifice sculptural ayant sa propre identité et malgré tout de trouver sa place. Sa matérialité en béton brut banché aux finitions soignées et les ouvertures par de grandes baies lui donnent toute la force d’exister et de dialoguer avec le contexte. Ce projet illustre un principe : de la contrainte naît la création. (Audrey Beccaria)

Agence/ architecte

L’agence Marret & Fernandez Architectes revendique une attitude visant à transformer les contraintes techniques, sociologiques, économiques et environnementales en une véritable ambition conceptuelle autour du projet où chaque situation est l’occasion d’une démarche adaptée autour d’équipements publics, scolaires, paramédicaux et hospitaliers.

 

Maîtrise d’ouvrage : SCI Tourrolier-Brisou

Architectes : Marret & Fernandez

Surface SHON : 110 m2

Montant des travaux : NC

Date de livraison : 2019

Pour partager l’article :

+ de vivre sa ville