Image

URBAN GUIDE

À l’affût de bonnes idées et adresses ? Expositions, festivals, concerts, boutiques, collections capsules, restaurants, bars… Toutes les dernières actualités et ouvertures de la Provence sont présentées dans notre rubrique Urban Guide. De quoi découvrir toute la richesse et la diversité du maillage culturel, shopping et gastronomique à tester sans attendre. Les créateurs locaux ont également la parole dans ces pages.

mars 2021

Sainte-Catherine

  • L’humain, avant tout
  • L’institut du cancer d’Avignon-Provence est un établissement sans but lucratif, et peut recevoir in facto dons et legs. De tout temps, les malades ou leurs familles ont témoigné par ce droit leur reconnaissance à la clinique. Mécénat et cancer ? Une affaire de sentiment.

Sainte-Catherine
L’humain, avant tout

L’institut du cancer d’Avignon-Provence est un établissement sans but lucratif, et peut recevoir in facto dons et legs. De tout temps, les malades ou leurs familles ont témoigné par ce droit leur reconnaissance à la clinique. Mécénat et cancer ? Une affaire de sentiment.

Par Valérie Rouger 

 
Image
En 2019, le Gala Fourchettes & Rubans a réuni 32 chefs au Palais des Papes pour lever des fonds, une réussite !

En cette période particulièrement tournée vers la Covid 19, nous ne devons pas oublier le cancer et ses ravages. La recherche et les nouveaux protocoles de soins continuent leurs avancées grâce en partie à la générosité des particuliers qui refusent de laisser ce mal dans l’ombre du virus. Sainte-Catherine, par son équipe, son plateau technique et ses activités de recherche clinique, est classé comme l'un des centres les plus performants dans cette spécialité au plan national.
Notre rencontre avec son Vice-président, le docteur Daniel Serin, nous entraîne dans l’antichambre de la générosité. « Nous avons reçu de tout temps les dons et les legs de nos patients et de leurs familles voulant nous remercier de nos actes, sur un plan médical et humain. Une reconnaissance par l’argent qui nous permet d’améliorer nos technologies et nos facilités d’accueil. Des sommes uniquement destinées aux soins et malades. »

Dîner des chefs
Il y a une vingtaine d’années, témoin d’un gala de charité outre-Atlantique, Daniel Serin, impressionné par les dons reçus, avait gardé en mémoire cette façon de récolter des fonds, se disant certainement qu’un jour il la réaliserait au profit de son établissement. En 2019, avec le soutien amical et complice du chef Christian Etienne, il lance le premier « Dîner des chefs ».
« Associer les entreprises de notre territoire à une soirée caritative au profit de l’innovation en cancérologie était une première dans la Cité des Papes », se souvient-il.Une équipe se dessine à leurs côtés avec Éric Louis (Président du Directoire de l'entreprise Helen Traiteur), Karine Chesnel (Responsable communication & mécénat de l’institut) et Isabelle Maridet (Présidente de l’agence Provence Organisation), la dream team, comme l’appelle en souriant Daniel Serin. 32 chefs répondent présents, la salle du Grand Tinel sera l’écrin, l’événement caritatif sera une réussite.
Les bénéfices de ce dîner de gala seront destinés à un projet précis et ambitieux : une innovation majeure dans la prise en charge des patients en radiothérapie avec la mise en place de techniques de simulation sur IRM qui permettent de cibler la zone à traiter par radiothérapie.
« Une garantie de l’utilisation de ces fonds qui viennent du cœur et que je considère comme sacrés. »

Image
Docteur Daniel Serin, Vice-président de Sainte-Catherine. / © Mylène Zizzo

Un engagement à plus long terme
Ce dîner n’est qu’une première étape dans la collecte de fonds pour l’institut. « Les entreprises qui nous ont accompagnés pour cet événement caritatif de grande ampleur s’engagent à plus long terme pour ses projets de recherche clinique et d’amélioration du parcours de vie des patients pendant et après leur traitement. » Fort de cette reconnaissance, la décision est prise de créer, pour bientôt espère-t-il, le club mécénat Hope de Sainte-Catherine. « Rencontrer des dirigeants qui ont ce cœur-là, attachés à leur territoire, me rend optimiste sur le genre humain ! J’ai vu dans leurs regards un profond attachement à notre cause et une volonté farouche de nous accompagner encore. » Le prochain Dîner des chefs sera voué aux soins palliatifs et à l’équipement d’accompagnement de vie des malades. « Nous n’avons jamais dissocié la prise humaine de la prise en charge technique. Cette valeur irrigue notre établissement depuis toujours, nous n’y dérogerons jamais ! », conclut Daniel Serin avec bienveillance.