Image

URBAN GUIDE

À l’affût de bonnes idées et adresses ? Expositions, festivals, concerts, boutiques, collections capsules, restaurants, bars… Toutes les dernières actualités et ouvertures de la Provence sont présentées dans notre rubrique Urban Guide. De quoi découvrir toute la richesse et la diversité du maillage culturel, shopping et gastronomique à tester sans attendre. Les créateurs locaux ont également la parole dans ces pages.

février 2021

Fondation Vasarely

  • Un fondateur, une fondation
  • Imaginé et inauguré en 1976, par l’artiste franco-hongrois Victor Vasarely se positionnant alors comme mécène, le Centre architectonique d’Aix-en-Provence, classé Monument Historique en 2013, bénéficie aujourd’hui de l’appellation Musée de France.

Fondation Vasarely
Un fondateur, une fondation

Imaginé et inauguré en 1976, par l’artiste franco-hongrois Victor Vasarely se positionnant alors comme mécène, le Centre architectonique d’Aix-en-Provence, classé Monument Historique en 2013, bénéficie aujourd’hui de l’appellation Musée de France.
Image
Bellatrix, 1957, dans la salle 3. Intégration composée d’éléments en aluminium, traités par anodisation, et plaqués sur un support bois, avec structure en bois et en acier. © Anne Fourès

Au cœur des Trente Glorieuses, les enfants du baby-boom deviennent adolescents, fils de pub, placés entre plaisir et déplaisir dans cet étrange état de vertige, d’ivresse propre à ces années de grande consommation. Début des grandes surfaces, fin de l’épicerie de quartier, le yé-yé, le rock accompagnent en rythme l’explosion des arts ménagers. Les transistors et tourne-disques débarquent sur les plages, accompagnés des bikinis qui dévoilent le bronzage. Le gadget est né. On construit dans l’urgence de nouveaux quartiers modernes et confortables. Mode et design rivalisent d’esprit futuriste, la guerre froide fait rage, aiguisée par la conquête spatiale. On marche sur la lune et l’argent coule à flots ! En art, cet environnement est propice à l’émergence de pièces monumentales et d’expressions nouvelles à l’instar du monde qui l’entoure. L’art optico-cinétique fait jaillir la lumière de l’ombre. Le mouvement. Hongrois d’origine, l’artiste-mécène Victor Vasarely se distingue. Parmi ses nombreux axes de recherche figure la volonté d’associer l’art et l’architecture, notamment dans les grands ensembles, par le biais d’œuvres de très grand format. Il élabore le projet d’un centre architectonique rassemblant les deux parties de son œuvre, l’une picturale, l’autre théorique. La première sera présentée dès 1970 au château de Gordes. Pour faire connaître la seconde, un bâtiment entièrement conçu par ses soins est construit dans la nouvelle ZAC du Jas de Bouffan à Aix, par l’architecte Jean Sonnier et son associé. Il inscrit d’emblée le bâtiment dans une perception cinétique visible des autoroutes et des automobilistes. Vasarely la conçoit comme un centre artistique à plusieurs fonctions. Un espace est réservé à l’exposition avec ses « intégrations », ensemble de compositions monumentales, seize alvéoles hexagonales accolées, dans l’esprit de l’architecture organique, alors que la mission pédagogique est assurée par la présentation au public d’une large gamme d’œuvres ou de projets et enfin un centre d’échanges sur la création contemporaine organisé autour de rencontres, séminaires et colloques. 

Tous mécènes

Aujourd’hui, sous la direction de Pierre Vasarely, petit-fils de l’artiste, la Fondation fait appel à son tour au mécénat. Son redéploiement le nécessite, offrant par là même l’opportunité aux entreprises locales de s’associer à ce bâtiment emblématique, patrimoine du XXe siècle, connu et reconnu de la planète et de l’histoire de l’art. Sa mission sociale et éducative, le développement de projets aussi bien dans le domaine des nouvelles technologies que des arts numériques en font un lieu incontournable. Offrant à chaque partenaire la possibilité de revaloriser son image et créer des opportunités dynamisantes de communication. D.J