Image

PORTRAITS

Ils sont artiste, cheffe étoilée, designer ou apiculteur, pilote automobile ou créatrice de mode. Leur point commun ? Ces personnalités glamour ou au cœur de la vie culturelle, économique et sociale régionale sont les moteurs de l’actualité azuréenne. Découvrez sans filtre le témoignage de leur parcours, leurs rêves, leurs ambitions et leurs projets à venir.

décembre 2023 Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Emmanuelle Baude

Créative et passionnée

Par Mathilde Hingray
Image

Après des études de droit et d’histoire de l’art, Emmanuelle Baude exerce la profession de notaire durant dix ans à Aix-en-Provence. À l’époque, elle accompagne de nombreuses entreprises qui souhaitent investir dans le secteur agricole. En 2012, elle tombe amoureuse du Domaine Tour Campanets et saisit l’opportunité d’investir avec sa famille. « Entre une mère écrivaine et un père commerçant, je rêvais de trouver un équilibre entre la création et l’entrepreneuriat. Le notariat était assez sclérosant, j’avais besoin d’un retour à la terre et de me challenger. » Dès lors, elle démissionne et se forme à l’université du Vin à Suze-la-Rousse pour reprendre cette propriété viticole. Elle réalise son premier stage au domaine de Camaïssette à Eguilles, puis travaille comme aide-caviste à la coopérative des Quatre Tours à Venelles.

De 2012 à 2014, elle met toute son énergie à réhabiliter son vignoble et relancer la production : « Je ne me suis pas posé de questions, j’ai pris mes deux enfants sous le bras et je me suis investie à 300 % dans cette aventure. C’était assez dur, car très physique. Il faut trouver des astuces en tant que femme. » Aux côtés d’un ingénieur agronome qui la conseille pour soigner la vigne, elle réussit à convertir l’ensemble du domaine (36 hectares) en bio en seulement deux ans. « Au début de l’aventure, nous étions deux. J’ai passé des jours et des nuits à travailler sur le tracteur, dans la vigne ou à la cave. En 2014, nous avons vendu 3 000 bouteilles, puis 8 000 en 2015 et aujourd’hui nous sommes à 150 000. »

Avec le développement du domaine, Emmanuelle gère toutes les étapes : de la production à la vente en passant par l’administratif. Elle a trouvé dans cette activité l’essentiel qu’elle recherchait et la liberté de créer : « Le plaisir de créer me procure un plaisir immense : planter une plante, la soigner pendant quatre ans, la voir arriver à la maturité souhaitée, puis fabriquer un produit qui va donner du plaisir. Être heureux dans son métier, c’est avoir toujours envie de faire mieux, d’innover et de comprendre qu’aucune journée ne se ressemble. »

Image

Domaine Tour Campanets

Sur la commune du Puy-Sainte-Réparade, surplombant les monts du Luberon, histoire et nature s’entremêlent à chaque instant au cœur du Domaine Tour Campanets : villa gallo-romaine, chapelle, sarcophages romains du IVe siècle et une stèle gothique y ont été découverts. Sans oublier son incroyable tour ronde qui abrite sa cave de vinification.

Les vignes sont plantées sur un terrain varié de plaines, de vallons, de coteaux, avec une altitude moyenne de 250 mètres. Elles expriment le potentiel unique de ce lieu. Tournée vers le respect de la vigne et du sol, Emmanuelle a souhaité y travailler le bio et y pratiquer la biodynamie. À ses débuts, le domaine était organisé pour la vente du vin en vrac. Aujourd’hui, l’ambition est de créer une marque qui s’adresse aussi aux particuliers et de partager avec eux sa passion du terroir et des bons produits. Vous pourrez ainsi découvrir une boutique et profiter très prochainement d’un œnotourisme de qualité à travers tout un éventail d’activités. 

Lu 395 fois Dernière modification le mercredi, 06 décembre 2023 15:00
Plus dans cette catégorie : « Laura Jonneskindt

Pour partager l’article :

+ de portraits