Image

PORTRAITS

Ils sont artiste, cheffe étoilée, designer ou apiculteur, pilote automobile ou créatrice de mode. Leur point commun ? Ces personnalités glamour ou au cœur de la vie culturelle, économique et sociale régionale sont les moteurs de l’actualité azuréenne. Découvrez sans filtre le témoignage de leur parcours, leurs rêves, leurs ambitions et leurs projets à venir.

décembre 2023 Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Valérie Martin

Mettre de la couleur dans la vie

Image

Le ton de la conversation est enjoué, le plaisir de faire découvrir Surcyclum évident. Valérie Martin, tapissière de formation, qui a fondé Bijouseat il y a 10 ans, poursuit son chemin avec cette nouvelle entreprise dont elle raconte la genèse avec enthousiasme.

L’âme artistique, elle utilise dès ses premières réalisations signées Bijouseat la notion de seconde vie des matériaux. Un abat-jour en rubans, en chambre à air. Lors d’une exposition de femmes cheffes d’entreprises, elle est remarquée. « Une jeune femme vient me voir et me propose de récupérer ses morceaux de bâches de camion neuves mais non utilisables. À la question que pourrais-je en faire, l’idée des sacs jaillit ». Multicolores, ces morceaux de plastique la séduisent, forcément, elle se définit comme une dame couleur !

2020, la première gamme de cabas XXL voit le jour, la demande de formats plus petits se ressent… Surcyclum est lancée. Avec elle la notion de partage. « J’ai le désir, très vite, de vivre cette aventure à plusieurs, une addition de compétences et d’envies. » En 2022, Sandra Vich apportera toute sa connaissance en communication et marketing et Anne-Laure Leblanc celle pour l’administratif et la comptabilité. Ce qui ne l’empêche pas d’être la photographe officielle de la marque. La polyvalence prend ici tout son sens.

Imaginer des métrages de bâches, neufs, être fondus pour destruction (procédé extrêmement polluant) va à l’encontre de leur conviction. « 91 % des résidus plastiques ne sont pas gérés ! À notre tout petit niveau, nous cassons cela et ainsi participons respectueusement à notre histoire terrestre. » Une transformation ingénieuse qui donne vie à un produit. La vie ! La prérogative de ces trois femmes qui accordent la priorité à leur famille. Adeptes du slow-business, du télétravail, elles choisissent d’organiser leur emploi du temps en conséquence. Ne croyez pas qu’elles se la coulent douce… Entrepreneuses, dans le concret, elles foncent. « Anne-Laure nous canalise, elle rassemble nos cerveaux éparpillés dans la création », s’amuse Valérie. « Heureusement qu’elles sont là toutes les deux, car je n’ai pas de limite dans la création ! »

Image

Surcyclum

Tissus issus de production de tapisserie, des fins de rouleaux, des tissus industriels non exploitables, des chambres à air, la base est posée. Récupérer ainsi des matériaux dont on n’a plus l’usage afin de créer des produits de qualité et d’utilité supérieure en évitant une transformation usinée ou chimique est la matrice de Surcyclum. Encore plus efficiente que du recyclage, cette fabrication a donc un impact extrêmement réduit sur la planète. Sont alors créés cabas, pochettes, sacs à dos, sacs à boules de pétanque, bananes, portefeuilles, tote bag… Tout est personnalisable.

L’approche des industriels pour la récupération de leurs « déchets » est singulière. Il n’y a pas à proprement parler de contrat type, mais un engagement réciproque de revalorisation. Une construction de projets à la carte, établis selon les besoins de chacune des parties. Déroutant ? Passionnant ! À cela s’ajoute la collaboration, le plaisir de travailler avec des personnes qui leur ressemblent.

Lu 367 fois Dernière modification le mercredi, 06 décembre 2023 15:00

Pour partager l’article :

+ de portraits