ARCHITECTURE

 
 douce nuit
 

Oh douce nuit


10.2015

C’est comme si vous dormiez à la belle étoile mais protégés par un voile protecteur transparent. L’idée est insolite, amusante, enrichissante. Tout comme l’expérience.

 

Je vous arrête tout de suite. Même si les photos d’Edwige sont prises de jour, rien ne sert d’arriver à 15 heures avec l’idée de faire une petite sieste dans des draps frais, bouquiner ou lézarder dans la pénombre d’une pièce aux volets clos. Rien ne sert non plus d’espérer profiter de tous les gadgets et autres prestations de l’établissement. On arrive ici uniquement pour la nuit. Au mieux en toute fin d’après-midi et vous allez comprendre pourquoi. Il faut laisser venir le soir, attendre la fraîcheur. La température s’adoucit, le ciel s’assombrit. On se prépare à en prendre plein les yeux dans le calme d’une nature assoupie. Le but ultime de l’expérience. Et ce n’est pas peu dire puisque Attrap’Rêves vous prête un télescope pour scruter le ciel et ses étoiles. Tout est fait pour profiter pleinement du spectacle – et c’est l’astuce – sans batailler avec les moustiques et autres insectes curieux de la saveur de votre peau.

 

La saga Bulles
Tout commence en 2008 lors d’une réunion familiale : que faire de ce domaine en restanques de 1,5 hectare acheté par les parents il y a 12 ans sur la commune d’Allauch ? La réponse se trouve lors d’une visite sur un salon outdoor à Saint-Tropez où trône la véranda bulle pour habitat privé. Cri du cœur : « Pourquoi ne pas détourner l’objet en bulles d’hôtes ? » Ni une, ni deux, toute la famille Giovansili s’y colle. Bruno, le fils, fraîchement diplômé d’une école hôtelière, Murielle, Margot et Déborah, les filles, le papa artisan du bâtiment et la maman, décoratrice dans l’âme. Tous les ingrédients sont réunis pour créer ce concept qui a vu le jour il y a 5 ans et qui se développe déjà en franchise. Déjà 18 bulles réparties sur 5 sites : Allauch et la Bouilladisse dans les Bouches-du-Rhône, Puget-Ville (Var), Mantagnac, dans le parc naturel régional du Verdon, et Forcalquier, dans le parc naturel régional du Luberon. Le domaine qui abrite aussi 3 cabanons gérés par les parents reste ouvert jusqu’à fin novembre. De quoi profiter des jolies couleurs automnales.

 

Nuit, télescope et petit-déjeuner : 139 € (haute saison). Et quelques options telles que jacuzzi, massages et plateaux-repas.

www.attrap-reves.com

 

Par Louis Badie
Photographies : Edwige Lamy