Image

PORTRAITS

Ils sont artiste, cheffe étoilée, designer ou apiculteur, pilote automobile ou créatrice de mode. Leur point commun ? Ces personnalités glamour ou au cœur de la vie culturelle, économique et sociale régionale sont les moteurs de l’actualité azuréenne. Découvrez sans filtre le témoignage de leur parcours, leurs rêves, leurs ambitions et leurs projets à venir.

avril 2024 Écrit par 
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Solar Cloth System

Le photovoltaïque appliqué au textile

Mordu de mer, Alain Janet s’est inspiré de la voile pour développer un tissu photovoltaïque flexible et léger, avec lequel il équipe des unités du Vendée Globe, des aérostats tout comme des serres.

Par Eve Chatelet
Image
Image

Non le photovoltaïque, ce ne sont pas que des panneaux lourds et encombrants en silicium comme sur les toits des maisons. C’est en tout cas ce que démontre Solar Cloth System, entreprise mandolocienne fondée par Alain Janet. « Après mes études à Sciences Po, il y a ceux qui ont décidé d’aller élever des chèvres dans le Larzac. Moi, je suis tombé dans l’eau de mer comme en religion », lance ce chef d’entreprise avec humour. Son diplôme en poche, Alain Janet a ainsi créé sa voilerie et son chantier naval. Un marché qui a été lourdement impacté par la crise des subprimes, ce qui l’a conduit à diversifier ses activités. « A cette période, les propriétaires de bateaux mettaient leurs unités en vente, et on ne savait pas combien de temps la crise allait durer. On voyait aussi qu’il y avait un changement de mentalités et, plutôt que de vouloir s’occuper de trouver une place au port et de l’entretien d’un bateau, les nouvelles générations se tournaient vers des sports de bord de mer plus individuels et moins coûteux comme le kitesurf ou le foil. C’est à ce moment qu’un client m’a suggéré, de retour de régate, de mettre une couche photovoltaïque dans mes voiles. Je fabriquais déjà des voiles de course de très haut niveau, avec un encapsulage multicouches. Nous avions le savoir-faire et il nous a encore fallu plusieurs années avant de parvenir à encapsuler les semi-conducteurs dans la toile. » Ainsi Solar Cloth est né en 2014.

Un tissu souple, non-cassant et enroulable

En rapprochant deux industries, le textile et le photovoltaïque, l’entreprise a mis au point une technologie avec cent fois moins de matières, dix fois moins lourde que les panneaux en toiture. « Dans le milieu du nautisme, nos voiles ont surtout séduit au départ des journalistes, car à vrai dire la plupart des propriétaires de bateaux de plaisance se sentaient peu concernés par l’environnement à l’époque. Puis il y a eu un point d’étape en 2016 où nous avons équipé un bateau du Vendée Globe, revenu en tour du monde par trois caps, et où nous avons reçu la certification du Centre National d'Etudes Spatiales pour l’équipement de ballons stratosphériques. Nos toiles étaient donc en mesure de résister à des UV très puissants et des chocs thermiques importants », poursuit Alain Janet. Soutenue au début par la Région PACA et BPI France, puis par l’ADEME, la start-up française a ensuite bénéficié d’une levée de fonds qui lui a permis de se tourner vers des cellules photovoltaïques CIGS, traduisez Cuivre, Indium, Galium et Sélénium. « Grâce à ces quatre éléments, qui ne sont pas des terres rares, nous avons un rendement proche du photovoltaïque au silicium. Nous travaillons surtout désormais en B to B pour l’équipement d’avions, voitures, camions, bateaux mais aussi de bâtiments ne pouvant pas accueillir des panneaux classiques ou installés en site isolé. En tant que petite entreprise française, nous sommes fiers aujourd’hui qu’elle soit partenaire de l’institut allemand Fraunhofer-Gesellschaft, référence au niveau européen pour la recherche en sciences appliquées, et nous équiperons d’ailleurs bientôt pour EDF une structure à l’entrée du village des athlètes du grand événement sportif mondial de l’été 2024. »

 

Localisation Mandelieu

Création 2014

Activité Création de structures énergétiques

Collaborateurs 12 salariés
(bientôt 20)

Capital social 2,3 millions d’euros (entreprise valorisée à
4 millions)

Image
 Alain Janet, le fondateur de Solar Cloth System, est un passionné de nautisme.
Image
Lu 289 fois Dernière modification le jeudi, 04 avril 2024 12:23
Plus dans cette catégorie : « O-Kidia Somanity »

Pour partager l’article :

+ de portraits