Image

PORTRAITS

Ils sont artiste, cheffe étoilée, designer ou apiculteur, pilote automobile ou créatrice de mode. Leur point commun ? Ces personnalités glamour ou au cœur de la vie culturelle, économique et sociale régionale sont les moteurs de l’actualité azuréenne. Découvrez sans filtre le témoignage de leur parcours, leurs rêves, leurs ambitions et leurs projets à venir.

décembre 2023

Natsuko Perromat & Julie Renaud

Furifuri, le condiment japonais made in France

Par Milena Radoman
Image
Image

Exporter au pays du Soleil-Levant du furikake made in France, c’est le pari osé de la Niçoise Natsuko Perromat du Marais. Cette Franco-Japonaise, qui a travaillé plus de quinze ans auprès des plus grands chefs (Anne-Sophie Pic, Joël Robuchon, etc.) dont dix ans pour Alain Ducasse, est une adepte du condiment préféré des Japonais composé d’algues et de graines de sésame depuis son enfance à Tokyo. Pendant la crise du Covid, elle en consomme énormément pour égayer les plats familiaux en cette période morose. « Je me suis alors rendu compte que tous les furikake que j’achetais dans les épiceries japonaises étaient hélas remplis d’additifs et de conservateurs. » se souvient-elle. 

Avec son amie Julie Renaud, pharmacienne experte en nutrition, elle crée alors Furifuri, la première marque française de furikake 100 % naturel en 2021.  « On a fait appel au chef japonais étoilé Keisuke Matsushima, expert dans le goût unami, pour créer des recettes avec des algues de Bretagne et des épices d’Alsace (à base de citron, piment, curry doux). » Bourse French Tech, prix du réseau Entreprendre de la région PACA, campagne de crowdfunding qui dépasse les espérances sur la plateforme Ulule fin 2022 (1 000 % de préventes soit plus de 5 000 produits vendus) permettent de lancer un e-shop début 2023. Des recettes qui plaisent aux grands chefs : « Cyril Lignac l’utilise dans ses établissements, Christophe Cussac propose au Met Café un bao de tofu au Furifuri », commente Natsuko. Grande fierté pour cette disciple d’Alain Ducasse, qu’elle a rencontré à l’ouverture de son restaurant de New York et accompagné dans la construction de son empire gastronomique à travers le monde : « C’est notre premier ambassadeur. Il donne du Furifuri à ses enfants… »

Aujourd’hui, ce condiment est distribué dans 140 points de vente en France. Après s’être attaquée aux marchés belge et suisse, l’entrepreneuse, qui a également ouvert un bar à vin en plein cœur de Londres, vise le Japon en développant de nouveaux produits (dont une recette au gingembre) et une distribution dans les pharmacies pour cette alternative au sel. Selon l’OMS, la plupart des gens consomment en effet trop de sel (9 à 12 grammes par jour en moyenne), augmentant le risque d’hypertension ou de maladies cardiovasculaires…

Pour partager l’article :

+ de portraits