Image

URBAN GUIDE

Looking for good ideas and places? With exhibitions, festivals, concerts, shops, capsule collections, restaurants, bars and more, our Urban Guide pages tell you what's on and what's just opened on the Côte d’Azur. A great way to discover all the richness and diversity of the Côte d'Azur's culture, shopping, food and drink, from Saint-Tropez to Monaco. Local creators also have their say in these pages.

September 2021

Femmes chefs d’entreprise

  • Un trophée imaginé en duo d’artistes
  • Représentée par la galerie Martin Sauvage, la photographe Beatriz Moreno a eu l’idée de réaliser ce trophée à quatre mains avec la céramiste Mounia Guenatri.
Image
Les deux artistes dans l’atelier de Mounia
Image

Elle aime à rendre visible l’invisible, l’étrangeté que l’œil ne voit pas mais que l’on peut ressentir parfois. D’origine espagnole, Beatriz Moreno a étudié à l’Ecole d’Art de Tolède, ville où elle est née et ancienne capitale de l’Espagne au carrefour des cultures juive, chrétienne et musulmane. « Je travaillais parallèlement la photo, ma passion, jusqu’à que cela devienne mon médium de prédilection », témoigne Beatriz, qui a complété sa formation auprès de photographes de renon tels que Luis González Palma, Karen Knorr ou encore Isabel Muñoz. Elle qui a exposé à l’Hôtel Windsor de Nice tout comme à la Saatchi Gallery de Londres a développé des séries telles que Casa, aux présences fantomatiques, ou sur les animaux, comme les étonnantes Sentinelles de Tellus anthropomorphes. A la demande de la galerie Martin Sauvage, l’artiste photographe a accepté de concevoir les trophées remis aux lauréates du Prix des Femmes Chefs d’Entreprise organisé par COTE Magazine. Elle a choisi de représenter le visage d’une Vénus en cyanotype, sur une forme pensée par Mounia Guenatri. Une artiste céramiste au parcours original puisque Mounia a d’abord été chercheuse en biologie à l’Institut Curie, avant de changer de cap et faire les Arts et Métiers. Arrivée dans le Sud, elle a ouvert son atelier, L’Elément Terre, dans le quartier de la Libération à Nice, où elle crée et enseigne la céramique. Son approche ? Travailler la matière sans s’imposer de limite entre l’utile et l’inutile. « Il y a depuis la préhistoire des formes d’expression artistiques qui sont passées par l’utile ! », rappelle cette céramiste, qui crée ainsi tout autant des bols que des tableaux et sculptures. Guidée par ses recherches plastiques sur la forme, elle s’est inspirée de son univers pour proposer ici un support en bois carré, surmonté d’une pièce triangulaire en céramique qui évoque tantôt un utérus, l’origine de la vie ou le V de la victoire. Un trophée symbolique, délicat, affirmé, pour les dirigeantes azuréennes les plus inspirantes.

galerie-martinsauvage.fr