Portraits

MAYA-ROLLIN-02.jpg

Photographie de Christophe Billet

Maya Rollin

  • 3e génération de femmes au Château des Alpilles

02.2019

« J’ai toujours su au fond de moi qu’un jour ou l’autre je travaillerais en famille au sein du château. Ma mère m’a encouragée à avoir mon propre parcours professionnel mais c’est ce métier de l’hôtellerie et de contact avec la clientèle qui me plaît. Ce lieu, dirigé par ma grand-mère puis aujourd’hui ma mère, est pour moi comme une évidence. Je souhaite continuer cette expérience familiale qui est finalement davantage une histoire féminine puisque je suis la troisième génération de femmes à travailler au château. Depuis mon entrée dans l’entreprise familiale, en tant que responsable commerciale-évènementiel, en charge également de la communication, je travaille sur l’image du château. J’ai repensé son logo, ses dépliants, ses brochures. Je suis attentive à la communication comme Internet et les réseaux sociaux qui, pour moi, ont pris le pas sur les guides traditionnels. Plus globalement, je souhaite développer toute une identité visuelle forte autour de l’hôtel au point que le château devienne une marque à part entière. Je suis aussi sur le projet de rajouter une suite nuptiale pour 2020/2021. Pour le moment, nous comptons vingt et une chambres et ne souhaitons pas en avoir plus. Notre but est de rester un hôtel confidentiel.

Entre luxe et calme
La force du lieu, son âme réside dans la tranquillité qu’il procure aux personnes qui nous font le plaisir de séjourner dans notre établissement. Mon but est de donner du bonheur aux gens qui viennent en vacances chez nous. Comme dit ma grand-mère, rendre le séjour du client unique et spécial. L’art de recevoir étant chez nous une exigence absolue. Une devise qui trouvera tout son sens cette année. Année de consécration des 40 ans de règne de ma famille sur le château en tant que propriétaire. En attendant 2020, date anniversaire qui célébrera cette fois les 200 ans d’existence de ce site exceptionnel aux pieds des Alpilles ».

 

1990 : Naissance en Arles
2008 : Départ pour Paris pour mes études d’architecture d’intérieur et de design à l’Ecole Camondo
2015 : Départ pour l’Australie pour plusieurs mois avec ma cousine

Par Bruno Lambert