Design printemps 2018

 

 koska 2

La Table Lampe, pièce unique en cuivre et aluminium, 200 x 50 cm.© Valentin Chalendon

Mickaël Koska

  • L’art de la récup’

03.2018

Ce jeune designer marseillais se plaît à associer des objets et des matières que rien ne prédisposait à se rencontrer. Et pourtant...

 

Récupérer des pièces d’origines diverses et les assembler est pour Mickaël le moyen inespéré de donner une nouvelle vie à des objets qui auraient bien pu finir leur course sur le trottoir ou dans une déchetterie. « Le recyclage est vraiment mon “dada”. C’est un passe-temps fabuleux, une sorte de chasse au trésor à chacune de mes sorties », confie cet autodidacte qui a toutefois souhaité affiner son savoir-faire en intégrant une formation en ébénisterie traditionnelle et contemporaine à l’école Boulle, à Paris. « Cette formation m’a permis de développer de nouvelles compétences et de m’affirmer en tant qu’artiste et designer pour créer des meubles et des objets de décoration. Chaque pièce est unique par son histoire et par sa réinterprétation. Je m’inspire toujours d’images du quotidien, de l’architecture, du cinéma, de la rue, de l’inconscient collectif... Je suis très observateur. » L’espace dans lequel il s’adonne à sa passion dévoile un surprenant enchevêtrement de couleurs, de matières, de formes telle une caverne d’Ali Baba. Tout ce qui pourrait interroger sur cette pratique audacieuse est très vite balayé d’un revers de main quand on prend le temps d’observer une commode, une table basse ou des luminaires. Sans code ni convention. Son objet ? La Table Lampe. Cette pièce unique est un mélange entre luxe, minimalisme et recyclage industriel. Une création brute et élégante en cuivre et aluminium. Ici, le cuivre rentre en contact avec la peinture, ton sur ton.

 

mickaelkoska.com