Design printemps 2018

 

 ventabren 2

Lignes géométriques surlignées de gris.

Villa cubiste

  • Éloge à la géométrie

03.2018

Toute blanche, pure, un soupçon provocante, la maison se prête à une lecture essentiellement plastique. Ses volumes aux effets de masse surlignés de gris anthracite, en particulier l’écrin qui enchâsse la vaste piscine à débordement, les linteaux en porte-à-faux prolongeant l’habitation de toits-terrasses en cascade mettent en œuvre une apparence toute en géométrie. Les matériaux choisis marient béton, verre, bois et quartz. Il y a bien là l’inspiration de Mallet Stevens, dont l’agence MAAD (Audrey Courtot et Clémentine Salgues) se réclame héritière pour ce bâtiment.

 

Un extérieur paré d’une splendide piscine
Réalisée en 2016, de conception bioclimatique, la villa, articulée autour de deux axes de circulation, domine un espace boisé face au village de Ventabren (Bouches-du-Rhône). À l’intérieur, une vaste pièce à vivre, salon, salle à manger, cuisine, bureau contemple la vue dominante avec, en premier plan, les eaux bleues de la piscine. Ce même niveau dispose d’une chambre, de sa salle de bains et des pièces de commodité. Il faut emprunter l’escalier cubiste en chêne pour accéder à l’étage et à ses chambres, sa suite parentale sur terrasse. Le niveau inférieur en rez-de-jardin dispose de deux chambres supplémentaires, autonomes voire indépendantes. C’est cette rigueur architecturale qui a incité Espaces Atypiques à prendre cette demeure dans sa collection de belles réalisations à vendre. Vaste et remarquablement aménagée, la maison est pensée, avec ses 6 chambres, pour le confort de ses habitants.

 

Par Gérard Martin
Photographies : Ludovic Beyan