MONTRES

 

 

 
 horlo_septembre.jpg

 

Les heures décentrées


09.2018

Si la plupart des montres sont dotées d’aiguilles centrales, d’autres osent un affichage décalé, pour valoriser un savoir-faire ou dévoiler une architecture originale.

Dior
Festivités
La collection Grand Soir s’enrichit de 9 nouvelles pièces uniques, inspirées du faste des feux d’artifice, clin d’œil aux grandes fêtes de Monsieur Dior. Sur un cadran noir profond éclatent différents bouquets lumineux et colorés. Pour ne rien gâcher à ce spectacle flamboyant, l’affichage des heures se fait discret.

Jaquet Droz
Hommage 
Pour célébrer son 280e anniversaire, la manufacture rend hommage à son intemporelle Grande Seconde. L’icône se pare d’or jaune et d’émail grand feu. Avec ses deux cadrans formant un « 8 », la Grande Seconde « Hommage » est éditée à 88 exemplaires.

Glashütte Original
Incandescent 
La nouvelle PanoMatic Luna s’empare de la couleur de la passion. En édition limitée, cette déclinaison scintille de diamants et rubis. Sur la nacre blanche, l’affichage des phases de Lune se situe à 2 h, au-dessus de la date, tandis que la petite seconde et les heures-minutes investissent la gauche du cadran.

Piaget
Marqueterie 
En 2018, la manufacture réinterprète ses cadrans de pierres dures au sein de sa ligne Altiplano. Pour sublimer la marqueterie de malachite ou lapis-lazuli (photo), confectionnée par le maître d’art Hervé Obligi, les heures-minutes se positionnent en bas, face à un tourbillon.

Par Julie de los Rios