Sortir

 

_Gare_du_Sud_0175_c_Ville_de_Nice.jpg

Voyage en terres gourmandes


07.2019

La Gare du Sud, un arrêt à ne pas manquer pour savourer sous la charpente Eiffel de la halle entièrement reconstruite le nouvel art de vivre à la niçoise.

Nous l’attendions, désormais nous la vivons ! La « belle de métal et de verre » dévoile enfin ses secrets et devient, en quelques semaines seulement, le nouveau QG des épicuriens dans le quartier Libération. Les Niçois sont unanimes : « C’est encore mieux que tout ce que nous avions imaginé. » Construite en 1892 par l’architecte Prosper Bobin, son imposante façade de pierre cachait une halle métallique de 87 mètres de long, abritant les quais de la Compagnie des Chemins de Fer de Provence. Après avoir fait les beaux jours de la ligne Nice-Digne, la gare cesse toute activité en décembre 1991 à l’aube de son centenaire. Laissée à l’abandon, elle reprend vie en 2013. La ville de Nice y inaugure alors une médiathèque municipale et entame les travaux de reconstruction de sa halle, en conservant 80 % des éléments d’origine de la charpente. Aujourd’hui, on s’y retrouve pour chiner, se restaurer ou prendre un verre entre amis, au rythme des soirées à thème et des nouveaux talents qui s’y produisent chaque week-end. À l’image des plus célèbres mercados espagnols, ce sont 28 enseignes gourmandes — certaines déjà connues d’autres inédites — qui nous emmènent à la découverte des cuisines du monde. Des spécialités niçoises à la street food japonaise, en passant par un bar à olives, des poke bowls ou des sandwichs au homard, le tout est à déguster autour de grandes tables de bois centrales partagées, ou au soleil sur l’une des terrasses qui entourent le célèbre édifice inscrit au titre des monuments historiques. À l’étage, un espace vintage où les amoureux du style rétro pourront s’offrir de magnifiques pièces de prêt-à-porter, accessoires ou objets déco uniques et originaux. « Un peu bruyant » diront certains, mais une chose est sûre, la Gare du Sud devient dans la lignée du quartier de la Libé’ le nouveau centre de Nice.

35 avenue Malaussena, Nice
Du mardi au dimanche de 11 h à 23 h
(jusqu’à minuit, jeudi, vendredi et samedi)
www.lagaredusud.com

Texte et photos Mickaël Mugnaini.