Portraits

 

 

 
 N10-Portrait-Silva-1.jpg

 

Silva Usta

  • Couleurs de l’âme, élan de vie

10.2018

Solaire, sensuelle et spontanée, Silva Usta a cette personnalité généreuse, comme en témoignent ses œuvres et son soutien bénévole à la création locale. Un univers ultra-positif où l’on plonge, rue Gounod, dans un ancien hangar à calèche, où cette artiste arménienne, née à Istanbul et qui a fait de Nice sa ville de cœur, a créé son atelier. Ici, les bijoux modernes de celle qui a débuté en tant qu’artisan-bijoutier naissent de verres de Murano. « J’étais admise récemment en formation à l’École Boulle et j’ai préféré finalement faire un stage dans une école de bijouterie stambouliote », s’amuse Silva. Revisitant les techniques ancestrales, elle entretient avec la mosaïque un lien privilégié, entre humilité et liberté. Délicieusement subversive dans ses gravures érotiques, elle fait jaillir la couleur par des gestes forts sur ses grandes toiles. Ce qui l’occupe dernièrement ? Les tatouages, à travers les témoignages de ceux qui les portent. Et s’il est un lieu alternatif typique de l’art à Nice, c’est bien La Conciergerie Gounod, attenante à son atelier, où elle valorise avec joie les talents de la région. Après une exposition-performance personnelle – qu’elle présentera ensuite en Pologne pour la COP24 – place au connectif KKF (Keskon Fabrique) du 9 au 17 novembre prochain. Un duo qui offre une seconde vie aux objets quotidiens. De l’art et du design, à vivre dans une ambiance amicale.
http://silva-usta.com

Par Tanja Stojanov