Portraits

 

 

 
 Majid-Boustany.jpg

Majid Boustany a pensé sa fondation comme un hommage à l'artiste si singulier qu'était Francis Bacon.

Majid Boustany

  • « Un projet inspiré par une passion »

06.2018

Il a créé à Monaco un lieu dédié à Francis Bacon, pour mieux faire connaître la vie, l’œuvre et le processus créatif de cet artiste de génie. Focus sur l’actualité de sa fondation et sa passion de l’art.

Vous allez prochainement proposer un nouvel accrochage. Qu’allez-vous présenter ?
Je viens de faire l’acquisition d’une collection exceptionnelle, provenant de l’atelier-appartement parisien où Bacon a vécu entre 1975 et 1987, au 14 rue de Birague dans le quartier du Marais. Il faut bien sûr rappeler que c’est en France que l’artiste britannique a sans doute été le mieux reçu et le plus unanimement célébré. Cette collection parisienne comprend plus de soixante-dix pièces incluant des lettres, des documents de travail, une sélection de photos, mais aussi des chevalets, un fragment de toile et d’autres objets. Une partie de celle-ci sera présentée lors de notre prochain accrochage, prévu pour septembre 2018. Nous montrerons également de nombreuses pièces de notre collection, jamais exposées auparavant.

Et la collection s’est beaucoup étoffée en 4 ans…
Oui effectivement. Depuis l’inauguration de notre fondation en 2014, nous avons continuellement enrichi notre collection et nos archives. Notre fonds photographique s’est largement étoffé et comprend à ce jour plus de six cents photos de l’artiste, prises par plus de cinquante photographes de renoms tels que Richard Avedon, Irving Penn, Cecil Beaton, David Bailey, Henri Cartier-Bresson, Peter Beard, Peter Stark, John Deakin et bien d’autres. Nous avons aussi acquis un grand nombre de lettres envoyées par Bacon à ses amants, amis, écrivains et membres de sa famille. Ces écrits représentent une source d’information essentielle pour mieux comprendre l’homme et le peintre.

Vous explorez donc plus de six décennies de création ?
En effet, au cœur de la MB Art Collection se trouve une sélection de peintures de Bacon datant de la fin des années 1920 à la fin des années 1980. J’ai eu la chance d’acquérir ‘Aquarelle’ (1929), qui est la première œuvre référencée dans le catalogue raisonné de l’artiste. J’ai récemment fait l’acquisition du dernier tableau que Bacon ait réalisé d’Isabel Rawsthorne, un diptyque de 1983. Elle fût la muse de Derain, de Giacometti, de Picasso, et bien sûr de Bacon qui l’a représentée dans dix-huit de ses tableaux. C’était aussi l’une de ses plus proches amies. Ce tableau la représente alors qu’elle vient d’avoir 70 ans. Bacon choisit d’adoucir les traits de son visage et de la rajeunir par la même occasion. Alors qu’Isabel vient de perdre la vue d’un œil suite à une intervention chirurgicale, il fait preuve ici de façon très touchante d’une grande empathie dans le traitement des traits du visage de son amie. Bacon ne peignait quasiment que des proches ou amants, dont il connaissait la physionomie mais aussi la personnalité. Ses portraits sont absolument criants de présence.

En tant que collectionneur, qu’attendez-vous d’un artiste ?
L’art sous toutes ses formes doit à mon sens vous faire vibrer, réagir et déclencher toutes sortes d’émotions. Depuis ma première rencontre avec l’œuvre de Bacon à la Tate Gallery à Londres dans les années 1990, celle-ci n’a cessé de me fasciner. C’était un homme sans concession, aussi bien dans sa vie que dans son œuvre. J’ai d’une certaine façon découvert l’histoire de l’art à travers les sources d’influence si nombreuses de Bacon, incluant tant de grands maîtres tels que Michel-Ange, Vélasquez, Rembrandt, Goya, Rodin, Picasso… Je collectionne par ailleurs des tableaux d’artistes qui ont inspiré Bacon comme Walter Sickert ou qui l’ont côtoyé tels Vladimir Veličković, Frank Auerbach et Denis Wirth-Miller. J’ai aussi rassemblé des œuvres d’artistes inspirés par le travail de Bacon comme Robert Longo, Maggi Hambling, Clare Shenstone...

Et l’on peut voir aussi désormais Jane Birkin, sur le site de la fondation…
Oui, nous venons de lancer notre tout nouveau site internet. Celui-ci a subi une profonde refonte, à la fois au niveau de son graphisme et des rubriques qu’il offre. Il propose entre autres de découvrir toute une série d’entretiens filmés d’artistes, de photographes et d’amis de Francis Bacon, produits et réalisés par la Francis Bacon MB Art Foundation et offrant des témoignages uniques sur le peintre anglais. Jane Birkin, après avoir visité la fondation en 2016, a gentiment accepté de faire partie de ces entretiens filmés dans lesquels elle nous fait partager sa première rencontre avec le peintre à Paris, puis la passion de Gainsbourg pour Bacon. Parmi les autres interviews, son médecin Paul Brass nous livre un témoignage très intime de l’homme et de l’artiste qu’était Francis Bacon.

Francis Bacon MB Art Foundation
Visites guidées les mardis et le premier samedi du mois.
Réservation obligatoire au + 377 93 30 30 33.
www.mbartfoundation.com