Portraits

LE_GUELAFF.jpg

La maison est une réalisation de l’artiste BALTAYOU

Georges & Vincent Le Guelaff

  • Options Nice Une société qui s’agrandit depuis 1989

12.2019

« Nous voyons l’entreprise comme un membre de notre famille, cela nous pousse donc à nous investir davantage »

Exigence, respect, engagement… et famille ! Voilà comment Vincent Le Guelaff, Directeur des Opérations d’Options Nice, définit les valeurs de l’entreprise de location, mise en scène et décoration que son père, missionné par la maison mère, a ouverte sur la Riviera en 1989. Lorsque Georges – alias Jojo – est envoyé par la Maison Options pour s’implanter dans le Sud, il n’imagine pas travailler avec son fils. Pourtant, 30 ans plus tard, l’entreprise se différencie de la concurrence par l’amour de l’événementiel, qui se transmet de génération en génération, et d’employé en employé. « Nous voyons l’entreprise comme un membre de notre famille, cela nous pousse donc à nous investir davantage ». Vincent, qui avait déjà fait quelques jobs d’été dans l’entreprise dirigée par son père, ne pensait pas forcément travailler avec lui. Et c’est le destin qui a poussé les deux hommes à collaborer, un duo complice à la maison et complémentaire au travail. « Quand je suis arrivé en 2015 comme responsable administratif, j’ai eu quelques difficultés. C’est plus facile de rentrer dans une société quand on est le “fils de”. Par contre, c’est plus dur d’être légitime. » Le regard des autres n’a pas empêché le trentenaire de faire ses preuves. En travaillant, mais aussi en participant à la vague de transmission qui a inondé Options Nice ces dernières années. A l’adresse de Nice, l’effectif atteint presque 100 membres en haute saison. Vincent l’assure, « un employé bien dans son travail, c’est tout ce qui importe. Un employé mécontent coûte plus cher, et pas seulement sur le plan financier. » Un point de vue que le PDG partage : « J’ai consacré une grande partie de ma vie à cette entreprise, certains des salariés travaillent avec moi depuis 20 ans, voire depuis la création de l’entité il y a 30 ans, c’est comme une seconde famille. J’ai toujours souhaité favoriser la mobilité, la transmission et la formation ». Dans ce melting pot de bonnes pratiques où l’art de la table des dîners assis et des cocktails chics se cultive, la vague de partage n’est pas près de ralentir. « Mon but est maintenant de prendre plus de temps pour rester sur le terrain », explique Vincent. « Je veux me rendre compte des réalités pour répondre encore mieux aux besoins des salariés et des clients ». Un vrai papa poule !

Par Marie Thouvenel – Photo Serge-Henri