Evénements

dali.jpg 

Salvador Dalí, Autoportrait au cou raphaélesque, c. 1921 Fundació Gala - Salvador Dalí, Figueres. © Salvador Dali, Fundaci6 Gala-Salvador Dali / Adagp, Paris 2019

Dalí

  • Une histoire de la peinture

07.2019

Dans une vaste exposition monographique, l’espace culturel célèbre l’œuvre peint du maître surréaliste espagnol. L’occasion de parcourir l’histoire de l’art à travers son prisme hors-norme.

Après Andy Warhol, Pablo Picasso et plus récemment Francis Bacon, le Grimaldi Forum met cet été à l’honneur l’univers de Salvador Dalí (1904-1989) sur
4 000 m2. Pour les 30 ans de la disparition de l’artiste, c’est en effet une centaine de peintures, dessins, photographies et documents, datés de 1912 à 1983, qui ont été réunis sous le commissariat d’exposition de Montse Aguer Teixidor, directrice des Musées Dalí, en partenariat avec la Fondation Gala-Salvador Dalí. Plutôt que de s’attacher à l’extravagance médiatique du personnage, cette rétrospective ambitionne de dresser un nouvel autoportrait de l’artiste, sous forme chronologique. Celui d’un peintre virtuose, passionné par les maîtres de la Renaissance et du Baroque tels que Michel-Ange, Raphaël, Vermeer, Velasquez – comme il l’a expliqué dans son traité de peinture 50 Secrets magiques – et dont l’œuvre est traversé par les mouvements d’avant-garde de la fin du XIXe et du XXe siècle. Celui d’un peintre visionnaire, qui a imposé sa propre perception du surréalisme et a mobilisé les sciences pour exprimer à travers l’art toute la complexité de son époque. Un mouvement entre tradition et modernité qui s’est joué autour d’un lieu : sa maison-atelier de Portliggat, dont l’image est au centre de cette exposition.

Jusqu’au 8 septembre
www.grimaldiforum.com

 Par Tanja Stojanov