Evénements

 

audemars.jpg

Tourbillon Volant Automatique et la géométrie complexe du boîtier.

Audemars Piguet

  • CODE 11.59 : l’icône de demain

04.2019

Depuis 144 ans, la manufacture du Brassus surprend en créant des montres d’avant-garde. La dernière-née, Code 11.59, n’a rien à envier à ses aînées, Royal Oak ou Royal Oak Offshore.

C ’est un pari ambitieux qu’a relevé Audemars Piguet pour son ultime participation au SIHH. Dans les allées à Genève, on ne parlait que d’elle. Elle, c’est la Code 11.59, dernière-née de la famille. Comment rivaliser face aux best-sellers, les montres Royal Oak ou Royal Oak Off-shore ? Alternative urbaine à ses grandes sœurs, elle séduira sans mal les aficionados et aficionadas. Car oui, cette boîte de 41 mm de diamètre, en or gris ou rose, affirme sa modernité en seyant aussi bien au poignet féminin que masculin. Son look est classique et atemporel. Ronde, donc. Mais à l'observer de plus près, elle concentre tout ce qui fait l’ADN de la marque. Dans l’utilisation des technologies émergentes, mais aussi dans la géométrie complexe qui marie une lunette et un fond de boîte ronds à une carrure octogonale (l’octogone apparaît en 1917 dans les archives).

Concentré d’ADN et de modernité
Côté cadran, le logo composé de fines couches d’or est réalisé par croissance galvanique dans une technique proche de celle de l’impression 3D. La glace saphir doublement courbée affiche un profil arqué en parfaite adéquation avec l’allure contemporaine. Mais attention : l’objet n’en oublie pas d’être horloger. La collection Code 11.59 compte pas moins de 6 calibres de nouvelle génération dont 3 inédits, tous minutieusement décorés, et des complications qui laissent rêveurs ! Du chronographe à roue à colonnes avec fonction flyback au Quantième Perpétuel en passant par le Tourbillon Squelette ou la Répétition Minutes Supersonnerie, il y en a pour tous.

Par Julie de los Rios