SALONS_DECO

 
 talents

 

Attention Talents


10.2015

La dernière édition du salon Maison & Objet mettait à l’honneur les jeunes créateurs français. Découverte de six signatures montantes.

 

GILLES NEVEU

Il puise son inspiration dans les salles de ventes aux enchères de Drouot et s’intéresse tout particulièrement aux arts appliqués du XVIIIe siècle. La quintessence du savoir-faire français de l’époque le fascine. Il y développe son écriture personnelle et s’intéresse au biomimétisme, qui devient alors un élément fort de sa démarche. C’est avant tout par l’expérimentation de la matière que débute son processus créatif. Par la suite découlent les contraintes et les possibilités qu’offre cette dernière.

www.gillesneveu.com

 

LAURA LYNN JANSEN & THOMAS VAILLY
La sensibilité de Laura Lynn Jansen pour le détail lui permet de faire éclore la poésie dans les formes et les perspectives. Quant à Thomas Vailly, sa fascination pour les processus de production et leurs implications est apparue alors qu’il étudiait l’ingénierie mécanique en France. Résultat, leurs collaborations se fondent sur leur approche complémentaire du design de produit et d’intérieur. Qu’il s’agisse de faire « pousser » des objets en pierre ou d’interroger la nature colorée de la lumière, leurs projets sont toujours marqués par l’intérêt porté aux phénomènes naturels.

www.lauralynnjansen.com

www.vailly.com

 

CAMILLE RIBOULLEAU

Son projet Sillon a été sélectionné pour faire partie du programme d’aides à la création 2015 du VIA (Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement). Cette collection de chaises ludiques et soigneusement détaillées associe également la beauté d’une technique de production industrielle optimisée. Outre des matériaux à faible coût, comme le polypropylène, Sillon intègre les impératifs de notre époque, puisque les chaises peuvent être fondues et recyclées lorsque leur durée de vie est terminée. La lampe Halo Light, elle, est un objet hypnotique et céleste. Camille Riboulleau cherche ici à briser la dépendance qui existe entre la lumière et son support, en assemblant deux anneaux de verre néon.

www.camilleriboulleau.fr

 

FLORIAN DACH & DIMITRI ZEPHIR

Tous deux fascinés par la démarche radicale d’Ettore Sottsass, leurs inspirations croisées leur permettent de construire une pensée riche et complémentaire. Chez Dimitri, la question de l’histoire, du passé et de la narration est récurrente dans le processus de création. Florian, beaucoup plus pragmatique, place très rapidement les projets dans le réel, grâce à une bonne connaissance des matériaux et des process. Le duo partage tout de même des valeurs communes : passionnés par l’artisanat, ils se questionnent également sur le sens qu’ils souhaitent donner au métier de designer.

 

ARTHUR GILLET
Il mène de front sa carrière de performeur et celle de designer. Sa collaboration avec la marque Cassina lui a permis de participer au Salon international du Meuble de Milan en tant que jeune créateur. Aujourd’hui, ses expérimentations lui permettent de combiner tous les arts. Au cours de l’exposition sur le nu masculin au musée d’Orsay, il fait sensation en apparaissant dans le plus simple appareil. Cet artiste excentrique refuse de se soumettre aux règles établies et dépasse les frontières des arts graphiques pour mener à bien des expériences artistiques globales.

 

CÉLIA PICARD & HANNES SCHRECKENBERGER
Le duo est né d’une fascination commune pour les objets quiincarnent la société dans laquelle ils ont été créés. Aux quatre coins du monde, leurs projets expérimentaux entretiennent un lien étroit avec les ressources humaines et matérielles locales.Chacun de leurs objets corres- pond à un environnement donné, qui détermine son identité propre. La série Backdrop intègre l’inox comme une matière représen-tative de la ville de New York : robuste et impénétrable. Leurs pliages, eux, attrapent la lumière, comme la promesse faite par la ville qui ne dort jamais.

www.celiahannes.net