ON DIRAIT LE SUD

 

 

 
 

 

Nice, La belle Azuréenne


07.2020

La promenade des Anglais, les ruelles colorées de la vieille ville… des incontournables, mais la capitale de la Côte d’Azur vous mène aussi à la rencontre de lieux plus confidentiels au charme inattendu…

LE NEGRESCO  

nice_tourisme.jpg

Synonyme de luxe à la française, cet établissement mythique est depuis plus d’un siècle un véritable emblème de Nice. Ses chambres à la décoration originale naviguent entre style Empire, design contemporain, street art… Un éclectisme qui confère au lieu un charme inclassable. Le goût de l’excellence se retrouve aussi dans les assiettes avec le restaurant étoilé Le Chantecler et l’historique brasserie la Rotonde, tout récemment modernisée. Inattendu. L’importante collection d’œuvres d’art — plus de 6 000 références — qui orne l’hôtel ; tableaux de maîtres ou d’artistes contemporains, sculptures monumentales, mobilier précieux…
37 promenade des Anglais. Tél. 04 93 16 64 00

BOSCOLO EXEDRA NICE  

nice_tourisme2.jpg
L’hôtel à la blancheur éclatante allie luxe et volupté comme l’hospitalité italienne sait si bien le faire. Chaque espace joue avec la lumière azuréenne, dans les 113 chambres romantiques comme dans le spa Deep Nature où la dolce vita se savoure en mode bien-être.Inattendu. Depuis l’an dernier, le Boscolo accueille sur son toit le B Club Terrasse. Un restaurant en bord de piscine, dont le chef fait valser les Spritz et propose des mets contemporains. Le tout avec vue imprenable sur les toits de la ville.
12 boulevard Victor Hugo. Tél. 04 97 03 89 89

HYATT REGENCY NICE PALAIS DE LA MÉDITERRANÉE  

nice_tourisme3.jpg
Derrière son imposante façade art déco, ce luxueux complexe propose 187 chambres contemporaines dont 9 suites avec vue sur la baie des Anges ou la ville, à quelques mètres de la plage. Une prestigieuse adresse partagée avec le casino éponyme et sa salle de spectacle de plus de 1000 places. Inattendu. Au 3e étage de l’hôtel, un couloir vous mène à une majestueuse terrasse. Au bord de sa piscine, sur ses bains de soleil, attablé au restaurant où produits bio locaux de saison sont de rigueur, le spot est idéal pour dominer la mer en toute intimité.
13 promenade des Anglais. Tél. 04 93 27 12 34

HÔTEL BEAU RIVAGE  

nice_tourisme4.jpg
Avec son style arty, le Beau Rivage a su honorer sa réputation de résidence d’artistes en déclinant le célèbre galet sous les formes les plus contemporaines. 114 chambres et 240 m² dédiés au tourisme d’affaires allient parfaitement confort et modernité pour offrir un séjour azuréen mêlant art et détente. Inattendu. En plus de sa célèbre plage, l’hôtel Beau Rivage possède un patio secret. Un escalier dérobé mène à ce cocon de verdure au cœur de la vieille ville, où la sieste à l’ombre des parasols est devenue un véritable rituel.
24 rue Saint-François-de-Paule. Tél. 04 93 47 82 82

LE CHANTECLER   
Distinguée « Meilleur Ouvrier de France » et « Cuisinière de l’année » par le guide Gault& Millau, la cheffe Virginie Basselot a su donner un souffle nouveau à cette adresse étoilée. À son image, sa cuisine
« classique, directe et simple » rend hommage aux produits de la région dans un décor XVIIIe unique.
37 promenade des Anglais. Tél. 04 93 16 64 00

LE PATIO DE L’HÔTEL LA PÉROUSE  

nice_tourisme5.jpg
Aussi exceptionnel que confidentiel, Le Patio a trouvé sa place sur la terrasse perchée de cet hôtel de luxe, que surplombe la colline du château. Un lieu protégé où se restaurer à l’ombre des citronniers avec à la carte une cuisine raffinée aux saveurs provençales.
11 quai Rauba Capeu. Tél. 04 93 62 34 63

LE PLONGEOIR  

nice_tourisme6.jpg
Niché à 6 mètres au-dessus de l’eau, ce restaurant original s’est perché il y a 5 ans sur un rocher sorti des flots, à l’endroit exact où trônait jadis un bateau de pêche en lévitation. À la carte, des saveurs du sud : daurade à la plancha, beignets de fleurs de courgette, barigoule de fenouil… Un Socca bar accompagne aussi les cocktails tout l’été dans ce lieu devenu mythique.
60 boulevard Franck Pilatte - Tél. 04 93 26 53 02

LE BELLA BAY  

nice_tourisme7.jpg

Au 4e étage des Galeries Lafayette, pause gourmande au tout nouveau restaurant–bar-salon de thé. Un espace chic et décontracté où déguster tartare de saumon, poke bowl aux légumes… ou encore une des alléchantes pâtisseries exposées en son centre. On y découvre aussi par ses fenêtres une vision inattendue : la place Masséna vue d’en-haut.
6 avenue Jean Médecin - Tél. 04 93 62 24 92

LE JARDIN DU WINDSOR  

nice_tourisme8.jpg
Derrière sa façade en pierre, l’Hôtel Windsor cache un jardin secret où il fait bon se retrouver en toute intimité. Un univers tropical dont les bambous, bougainvilliers et arbres fruitiers abritent les oiseaux de la propriétaire. Le soir, la jeune cheffe Laureline Palmade y régale ses convives avec une carte estivale aux goûts d’ailleurs. Ses soupes fraîcheur et tatakis font l’unanimité.
11 rue Dalpozzo. Tél. 04 93 88 59 35

CHEZ LES GARÇONS  
Qui a dit « pas de Game Boy à table » ? Chez les Garçons, c’est comme un retour dans une chambre d’adolescent ! La décoration rétro des années 80 se marie à la perfection avec des jeux de notre jeunesse disposés sur les tables. Dans les assiettes en revanche, place à la modernité avec buddha bowls, salades en bocaux et brookies, à consommer sans modération.
1 rue Niepce. Tél. 04 93 80 42 59

LA VILLA ARSON  

nice_tourisme9.jpg
Cette ancienne demeure du XVIIIe siècle a été entièrement repensée par l’architecte Michel Marot à la fin des années 60. Son design brutaliste s’intègre à la perfection dans la nature environnante en jouant avec les espaces et la lumière. Ses 23 000 m² accueillent une école d’art, un centre d’art contemporain, une bibliothèque et des résidences d’artistes. Des œuvres in situ rencontrent des expositions temporaires, tandis que ses jardins suspendus mènent à des théâtres à ciel ouvert, offrant une vue exceptionnelle sur Nice.
20 avenue Stéphen Liégeard. Tél. 04 92 07 73 73

LA CATHÉDRALE RUSSE SAINT-NICOLAS  
C’est l’un des monuments les plus improbables de la Côte d’Azur ! Ses éclatantes coupoles byzantines, la beauté de son architecture, la richesse des décors intérieurs surprennent les touristes, étonnés de découvrir un tel lieu de culte orthodoxe à Nice. Bâtie de 1903 à 1912 avec l’aide de la famille impériale Romanov, cette cathédrale témoigne des liens qui unissent la communauté russe et la ville. Aujourd’hui, des bénévoles accueillent les visiteurs pour leur faire découvrir ses trésors cachés.
Avenue Nicolas II.

CROQUER LA VILLE AVEC SYLVIE T  
L’artiste niçoise nous emmène dans les rues de Nice pour découvrir la ville à travers l’art. Une performance collaborative : chaque participant retranscrit sur un carnet sa façon de percevoir une même chose. À la découverte de la nature ou à la rencontre de l’architecture, Sylvie T accompagne notre créativité et nous ouvre les yeux sur le patrimoine et l’histoire de la ville en un coup de crayon.