Montres - Le cru 2016

 
 collaboration stylee

Collaborations stylées


05.2016

Avec un chausseur-star, une griffe de mode ou des stars du rock, les manufactures ouvrent de nouveaux horizons en créant des montres de style. Let’s have fun !

 

Il y a les collaborations évidentes. Celles avec un fabricant automobile ou un artiste, par exemple. Puis, il y a celles qui nous surprennent et titillent notre curiosité. Ces montres, nées de la rencontre de deux mondes, deviennent bien souvent des objets de collection. C'est le cas de la Reverso relookée pour son 85e anniversaire par le chausseur des stars, Christian Louboutin. Ni une, ni deux, voici la montre-icône de Jaeger-LeCoultre qui se pare de reflets irisés, cadrans glamours et bracelet rouge à l'intérieur, clin d'œil aux fameuses semelles du créateur. C'est aussi avec un chausseur, le bottier Massaro, que s'acoquine Roger Dubuis pour les bracelets de sa collection Velvet ; celui en cuir plissé doré ? Tout simplement sublime !
Les manufactures l'ont bien compris : pour susciter la convoitise, rien n'est plus efficace que de s'associer à une maison de mode. Hublot a fait appel à la griffe préférée des néo-dandies, la maison parisienne Berluti, pour réinventer sa fameuse Classic Fusion. Véritable objet de désir, logé dans un somptueux coffret équipé du nécessaire pour cirer ses souliers sur-mesure de la même patine, le collector s'habille du fameux cuir Venezia. Décliné en noir (Classic Fusion All Black) ou en marron (Classic Fusion Berluti Scritto), en série limitée respectivement à 500 et 250 pièces chacun, ce modèle va faire des envieux.
Côté musique, c'est aux icônes du rock que Zenith rend hommage avec El Primero Chronomaster 1969 Tribute To The Rolling Stones. Si l’objet affiche un look sobre côté cadran, cette série limitée à 1 000 pièces se dévergonde avec, sur le fond saphir, la fameuse bouche à la langue tirée... Aujourd'hui, la manufacture du Locle comble davantage les fans en présentant un modèle d'exception dans un coffret, une série de 5 pièces (au nombre des membres du groupe), l'Academy Christophe Colomb Tribute To The Rolling Stones, aux couleurs de l'Union Jack.