Montres - Le cru 2016

 
 transparence juin 2016

En toute transparence


05.2016

Outre le squelettage et le fond transparent, les mouvements les plus spectaculaires exhibent leurs rouages au travers d’un boîtier taillé dans le saphir.

 

« Déshabillez-moi... », semblent réclamer à cor et à cri les montres les plus complexes ! Impudique, la RM 07-02 Pink Lady de Richard Mille comble les amatrices de belles mécaniques, bien longtemps mises à l’écart des secrets techniques. Le boîtier en saphir, à la couleur du cocktail à base de gin et sirop de grenadine, permet d’observer au plus près la délicatesse de son mouvement automatique.
La transparence est aussi le maître mot chez Hublot, qui dénude son modèle star. Les boîtiers de la Big Bang Unico Sapphire (édition limitée à 500 pièces) sont taillés à même le saphir. « Après l’art de la suggestion de ses mouvements squelettés, Hublot dévoile tout. Un boîtier transparent consacre l’âme de la montre : le mouvement Unico. Une transparence absolue poussée jusqu’au bracelet devenu invisible. Au-delà du symbolisme et des jeux de mots, la Big Bang se met à nu. Elle n’a rien à cacher. Elle a tout à (dé)-montrer », souligne Ricardo Guadalupe, CEO de Hublot. Chez Rebellion, la nouvelle 540 Magnum Tourbillon s’empare à son tour d’un boîtier en saphir crystal tandis que Parmigiani profite de son partenariat avec Bugatti pour dévoiler tout son savoir-faire. Le boîtier de la Bugatti Super Sport Sapphire repose sur une structure squelettisée à laquelle sont adjoints des segments en saphir. Les volumes de la ligne Super sport permettent dans un jeu de nuances translucides d’ouvrir le mouvement en or rose (PF374) tout entier au porteur.
Enfin, l’Astronomia Clarity de Jacob & Co met en scène le précieux tourbillon gravitationnel à 3 axes Astronomia dans un boîtier en saphir. Ainsi sublimé, ce mouvement tridimensionnel fascine en nous invitant à explorer le cosmos.