Culture

 

 

 
 Harold-Feinstein_Dancers_Arms.jpg
Harold Feinstein, Dancers Arms, 1970. / © Courtesy Galerie Thierry Bigaignon

Galerie Thierry Bigaignon

  • Feinstein, « gracieusement vôtre »

06.2018

Un espace « caché » au premier étage d’un bel hôtel particulier du Marais, un plafond peint en noir pour mettre en valeur des photographies soigneusement encadrées, un accueil privilégié réservé à chaque visiteur… En quelques mois, la galerie de Thierry Bigaignon est devenue une référence pour les collectionneurs et les ama­teurs de bel ouvrage photographique. Après un premier volet dédié à « l’optimisme contagieux » de l’Américain Harold Feinstein (1931-2015), la deuxième partie de la rétrospective consacrée au photographe américain (plus jeune membre de la Photo League) concerne des clichés de ses compatriotes new-yorkais saisis dans leur quotidien, entre 1966 et 1988.

Jusqu’au 31 août
Hôtel de Retz,
9 rue Charlot, 3e
Tél. 01 83 56 05 82